Warning: file_get_contents(/proc/loadavg): failed to open stream: Permission denied in /home/www/lacourdesarts/www/config/ecran_securite.php on line 317
Anna Eiber 2012
Anna Eiber 2012


   ACCUEIL > Art Contemporain >Anna Eiber 2012



Anna Eiber 2012



JPEG - 48.1 ko
Article de presse

Dans les œuvres d’Anna-Dorothea Eiber, les mondes invisibles se dévoilent, contenant des formations organiques. Ces formations se dévorent mutuellement. Les formes sont primitives, entre l’eau et la terre. Son travail est remplit d’imagination et de couleur. Elle cherche à montrer la possibilité de découvrir le monde ou de l’explorer si nous sortons de notre cocon. Elle s’interroge sur les nouvelles impressions, lieux et gens qui se mêlent dans « la grande pelote de la vie ».

D’où viennent ces formes particulièrement familières et pourtant étrangères ? Quelque part, nous les avons vu déjà une fois. Des gravures ainsi que des objets en verre ou en crochet sont suspendus dans l’espace. Il y a de petits et de grands formats ; ils nous invitent à un voyage d’exploration.

Des tentacules crochetées en laine sur des verres soufflés, nous offrent l’aperçu d’un monde que nous reconnaissons. Ses gravures sur bois, haute en couleur, dévoilent des formes qui se superposent, s’enveloppent, se touchent, s’infiltrent ou se détrônent. Diverses techniques témoignent de ce conflit, qui exploitent en même temps le potentiel évolutif des formes fondamentales. Aux gravures sur bois pure s’ajoutent la peinture mais également des mises en relief à l’aide d’un pinceau , d’un stylo-feutre ou de couches laiteuses de papiers transparents.

Les pièces uniques d’Anna-Dorothea Eiber sont créées par couches sur plusieurs mois. De nouvelles formes aux couleurs vives soutiennent et protègent les plus anciennes, devenues fragiles ou pâles. D’autres formes se superposent, se fondent dans l’arrière-plan, mènent une vie propre et puis disparaissent à nouveau. Pour aller où ?

Biographie

Née le 21.04.1979 à Schorndorf, Allemagne

Apprentissage sculpteur de pierre

2002 – 2009 études des beaux arts à Burg Giebichenstein, Halle (Allemagne)

depuis avril 2009 artiste indépendant

vit et travaille à Schorndorf, Allemagne

expositions entre autres à Cologne, Halle, Stuttgart, Winnenden, Münsingen, Luxembourg

JPEG - 60.6 ko
Invitation Anna Eiber



Accedez au site Ressources


Inscription à la news-letter
...........................

--- Actualités ---

2017-05-19 09:12:40

« CONTOUR »

EXPOSITION

« CONTOUR » de Marielle Genest

5 novembre > 3 décembre à la Maison des Portes Chanac
5 novembre > 31 décembre à la vitrine Le Point G

Vernissage : samedi 5 novembre à 12h

Une ligne, un trait, un mur, une ville ... une limite
L’ environnement se trouve ainsi fragmenté en permanence. Tout mon travail s’articule autour de cette notion de fragmentation et de limite. La ligne devient alors essentielle dans ma recherche.

en savoir plus

exposition « Racines »

« RACINES » une exposition Itinéraires-art contemporain
20 septembre > 29 octobre 2016

Vernissage : jeudi 22 septembre à 18h

Les 23 artistes...

en savoir plus

les jeudis de l’été 2016

LES ATELIERS DES JEUDIS DE L’ETE
Gratuit / inscriptions obligatoires / places limitées

art postal - Poinct de Tulle - calligraphie - arts plastiques - création d’un chapeau...

en savoir plus

« Résonances d’enfance »

« Résonances d’enfance »

6 artistes  : Catherine Chaux,Sabine Dorémus, Charlotte Jude, Catherine Lhuissier, Béatrice Nodé-Langlois, Brigitte Paillet

du 1er > 30 juin 2016

Vernissage : samedi 11 juin à 12h

Les Petites Nous, une œuvre de collaboration

Les six artistes explorent l’enfance, leur enfance et l’empreinte laissée par celle-ci sur leur vie. Elles offrent en partage cette expérience de vie qu’est l’enfance, commune à tous, mais vécue de multiples manières. Souvenirs joyeux de moments heureux en famille, ou souvenirs plus douloureux qui laissent des traces indélébiles.

en savoir plus

« tissages-mes-tissages » kalid regam

du 19 mai > 25 juin 2016
Vernissage : jeudi 19 mai à 18h

(…) s’agissant de langues et de langages, ces « textes-images » s’inspirent de plusieurs alphabets… ils se proposent de rappeler la pluralité des langues et par là même la diversité des cultures et, quelque part, la difficulté, voulue, subie et/ou supposée qui va avec, dès lors qu’il s’agit de communiquer ou d’échanger…

en savoir plus