Warning: file_get_contents(/proc/loadavg): failed to open stream: Permission denied in /home/www/lacourdesarts/www/config/ecran_securite.php on line 317
Carmen Novo
Carmen Novo


   ACCUEIL > Art Contemporain >Carmen Novo



Carmen Novo



« J’ai des nuages dans les yeux »
du 1er au 31 mars 2014
Rencontre : samedi 1er mars 2014 à 11h30

Artiste plasticienne et journaliste, spécialisée en Muséologie d’Art pour l’Université de São Paulo (Brésil), Carmen Novo a réalisé plusieurs expositions au Brésil, France, Portugal et Cuba.

« J’ai des nuages dans les yeux » est une installation qui a vocation à nous faire retrouver la capacité enfantine de croire aux fantômes. Matérialisée dans l’univers d’une petite fille, l’exposition nous offre des images, symboles, odeurs et sons de moments de désespoir et d’euphorie, de tyrannie et de fragilité, qui paraissent à jamais gravés dans l’histoire de tous les adultes. Là sont aussi les culpabilités et les charges émotionnelles et culturelles qui modèlent les humains pendant leurs vies.

« J’ai des nuages dans les yeux » est une invitation à retrouver le droit de rêver :
ce droit qui, pendant l’enfance nous permet de ceindre des diadèmes de diamants .
C’est un pouvoir que nous possédons tous.

La fillette a rêvé son futur. Elle s’est assise devant la machine à écrire et elle est devenue un grand écrivain. Elle a dessiné mille robes de princesse et elle a cru qu’elle gagnerait une baguette magique. Elle a flotté au dessus de royaumes fabuleux et ne s’est pas lassée de creuser dans le jardin de sa grand-mère, à la recherche de pièces de monnaie et de vieilles capsules de bouteilles , celles qui poussaient sous le vieux prunier.

Elle a visité et revisité, toujours curieuse, les caves poussiéreuses pleines de vieux objets et où son grand-père se cachait pour fumer. La lumière et l’odeur de la cigarette défendue ont traversé les lattes vers l’étage supérieur.

Et les après-midi qu’elle a passé dans la ferme à faire des colliers de graines et des poupées de tissu. Et les fois où elle a mangé des gâteaux ,celles où elle est montée à cheval, où elle a nagé dans le torrent quand la rivière inondait la ville d’une eau argileuse. Elle a aussi éprouvé sa peur du diable, celui qui se cachait sous la jupe de la Sainte de l’église ; elle a aussi posé son oreiller sur son ventre en s’imaginant enceinte. Elle a projeté des voyages dans le monde, elle a songé a à un futur lumineux.

Fééries , jouets et imagination : rêves qui transparaîtront dans tous les objets qui créent cette ambiance. L’installation nous invite à garder en mémoire cette éternelle recherche de la baguette magique qui nous a été promise un jour.

Les berceaux : Le petit ensemble de berceaux de l’installation « J’ai des nuages dans les yeux » réunit des poupées qui reposent en paix sans se préoccuper des choses qui se passent autour d’elles. Cette sérénité est un défi qui abolit les limites entre le réel et l’imaginaire
de la fille/mère/propriétaire de la descendance. La fille trace un destin heureux à ses enfants et les protège contre les regards menaçants de ceux qui n’ont pas de caractère.

Texte original en portugais et traduction en français - Carmen Novo

(adaptation en français – Pascal Massif)




Accedez au site Ressources


Inscription à la news-letter
...........................

--- Actualités ---

2018-11-15 12:06:19





| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP 3.0.17 [21515] | squelette | Web-Brico: Jmarco | Hébergement: Celeonet | se connecter