Warning: file_get_contents(/proc/loadavg): failed to open stream: Permission denied in /home/www/lacourdesarts/www/config/ecran_securite.php on line 317
Langer / Traub 2012
Langer / Traub 2012


   ACCUEIL > Art Contemporain >Langer / Traub 2012



Langer / Traub 2012



EXPOSITION

PDF - 2.5 Mo
Affiche Christoh Traub - Hardy Langer 2012

du 9 Février au 1er Mars 2012

« Mémoire »

Hardy Langer et Christoph Traub

Vernissage Jeudi 9 Février à 18h

Hardy Langer et Christoph Traub, forceurs de mémoires

Deux artistes allemands, venus de Schorndorf, installent des ateliers en Corrèze pour trois semaines, avant de présenter leurs travaux dans la galerie de La Cour des Arts, à Tulle.
Dans cette information qui n’a rien de surprenant quand on connaît le terreau culturel du département, il y a deux particularités qui sont un peu plus imprévisibles.

L’une est que l’invitation faite aux deux plasticiens émane de lycées agricoles. Le lycée Edgard Pisani à Naves et le lycée Henri Bassaler à Objat-Voutezac sont en effet partenaires d’un même projet européen Leonardo da Vinci par lequel ils placent chaque années une cinquantaine de leurs élèves en stages en entreprises. On a imaginé à Naves que pour préparer les lycéens à cette professionnalisation à travers l’Europe, il serait judicieux de leur faire partager dans la durée le témoignage d’artistes venus d’ailleurs.

Autre élément notable, les deux artistes invités en janvier-février 2012 sont engagés sur des thèmes figuratifs forts et sensibles. C’est un choix assumé qui n’est facile ni pour le public lycéen, ni pour le public tulliste, comme on va le voir.

JPEG - 35 ko
Christoph Traub 2012 Fragment de corps

L’idée du sculpteur Christoph Traub est de travailler une suite de fragments de corps. Il n’est pas anodin de connoter les paroles de l’artiste : « Un pli au ventre, un serrement de cuisses, des tendons trop étirés, des détails de corps tout simplement forment le centre des travaux. Souvent l’issue est incertaine. […] Ce qui reste des fragments qui ne sont pas indemnes et qui rappellent des vestiges d’évènements passés. »
Troublant, pour des adolescents. Troublant, en Corrèze où les ombres des suppliciés de 1944 ne sont pas évanouies. Traub cultive notre rapport la mort. On a en mémoire son installation de 2009 dans la cathédrale de Tulle : il y avait là quelques pierres tombales en granite noir, avec des noms gravés, mais dont la concession avait expiré selon l’usage allemand, et elles avait été rendues méconnaissables et illisibles. Au creux des noms de personnes, en partie rognés par le trépan ou la disqueuse, paraissaient de vagues membres, presque visions d’ossuaires. À Voutezac, il va probablement travailler les roches locales ; une part des fantômes disparaît, une part seulement, comme quand Géricault peignait paisiblement des membres de suppliciés.

JPEG - 23.2 ko
Hardy Langer 2012

Quant à Hardy Langer, c’est en peintre qu’il propose de réaliser une grande série de portraits... de chaises. Des chaises bousculées, renversées. Chaises de Tulle, aux connotations douloureuses, familles endeuillées, pendaisons du 9 juin. Langer a tout cela en tête. En 2006 à Tulle, il avait dressé de sinistres futs de canons émergeant de la tourbe, au Musée des Armes. Ce sont là ses manières de dire que les horreurs des guerres ne peuvent s’oublier. Pour dénoncer la diabolique stupidité des va-t-en-guerre, comme Goya après l’équipée napoléonienne en Espagne.

À l’heure où un Viktor Orban gesticule en Hongrie, l’inquiétude resurgit. Avec une seule question : Européens, où allons-nous ?

Didier Christophe

Exposition à partir du 9 février, La Cour des Arts, 2 rue des Portes Chanac 19000 Tulle ; résidences de créations à partir du 23 janvier.




Accedez au site Ressources


Inscription à la news-letter
...........................

--- Actualités ---

2018-11-13 18:32:39





| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP 3.0.17 [21515] | squelette | Web-Brico: Jmarco | Hébergement: Celeonet | se connecter