La Cour des Arts

> détour(s)

Laurent Daubisse

6 > 27 février 2016 
 

Vernissage : samedi 6 février à partir de 12h

Les lignes
contours, vont et viennent
attraction fébrile 
Interstices trompeurs

Détours
révèlent une masse, un espace.
Force / formes détourées
distorsion

l’horizon des évènements se dilate, se contracte
la matière en concentration, se compacte dans des lieux,
des espaces en mouvement

singularité centrale 
effondrement des objets dans une nature anarchique
étendues expressives

garantie contre le vertige

laurent@daubisse-graphic.fr